, , ,

Lutter contre son EGO

Arrêter la fausse modestie et apprendre à faire mieux …

Depuis quelques temps je me dit qu’il va falloir rédiger ce post qui concerne tout sportif, voire même tout être humain d’ailleurs !!!

Tout d’abord qu’est ce que l’ego ?

La définition la plus simple que j’ai trouvé est la suivante :

Ego: du latin »je », le sujet, l’unité transcendantale du Moi, représentation et conscience que l’on a de soi-même.

Dans le milieu sportif, et particulièrement en Crossfit, on entend souvent dire que l’ego est notre ennemi. Le savoir c’est bien, mais trop souvent hélas nous l’ignorons sciemment.

Exemple simple : je maîtrise à peine un mouvement, celui-ci est programmé dans le METCON du jour, on me propose un scale … 3 solution s’offrent à moi :

  1. Je scale le mouvement, ce qui va me permettre de faire le METCON en gardant de l’intensité et sans me blesser, j’ai un peu les boules car du coup je ne peux pas me comparer à mes adversaires habituels, mais je sais que c’est plus prudent …
  2. Je décide de faire le mouvement sans scale, mais je pace mes répétitions. Je sais pertinemment que je vais aller moins vite que les autres, mais ça me permet de travailler ma technique (même si les METCONS ne sont pas faits pour ça …)
  3. J’ai des corones de buffle, peur de rien (et surtout pas du ridicule ni des No REP), je me jette à corps perdu dans le METCON, je m’arrache pour être meilleur que les autres même si mes mouvements sont totalement nuls … demain j’aurai peut être mal partout mais je m’en bat les c#!§§€s …

Bien évidemment, tout le monde sait que c’est la solution n°1 qu’il convient d’adopter (avec une option sur la 2 mais avec beaucoup de précautions), mais qui aurait le courage de m’affirmer qu’il n’a jamais utilisé la solution n°3 ?

J’ai moi même (oh grand puits de culture et athlète exceptionnel que je suis) très souvent succombé, au détriment de ma progression et surtout de ma santé.

Le Crossfit n’est pas un sport dangereux quand on le pratique correctement, c’est d’ailleurs le cas de la plupart des sports.

Dans mon cas, le course à pied à également subi la stupidité de mon ego, il y a maintenant quelques années, après plusieurs mois d’efforts réguliers et un marathon en joélette avec mes amis de Trail Pour Tous, j’ai refusé d’écouter mon corps, n’écoutant que ma tête et mon ego, en attaquant un Téléthon de 24 h de course en joélette alors que mes articulations me faisaient souffrir. Le bilan a été catastrophique, puisque malgré des injections d’acide hyaluronique dans le genou et de multiples consultations de spécialistes, j’ai dû abandonner la pratique de la course à pied, et du mettre de nombreuses fois en pause mes séances de Crossfit (car bien évidemment je ne voulais pas tout arrêter !!!)

Après plus de 2 ans sans courir (avec intensité et régularité), j’ai repris récemment et avec grande prudence, et cette leçon (parmi tant d’autres) m’a appris qu’il faut apprendre à faire taire son ego et prendre soin de soi afin de profiter au maximum du potentiel santé qui nous est donné.

Dans une société ou l’image et les réseaux sociaux règnent en maîtres, où le paraître prend facilement le dessus, il est très difficile de lutter contre son ego.

L’une des meilleures solutions que j’ai trouvé est de méditer un peu plus, se poser et prendre le temps de la réflexion, penser à ce qui est vraiment important (1 PR au squat en descendant uniquement en demi-squat ou une barre plus légère avec une amplitude complète ?) et surtout envisager les conséquences de ce qu’on choisis de faire.

Oui ce n’est pas évident, oui nous ne sommes pas tous égaux (oulah jeu de mots …) et souvent un petit jeune à qui on a tout appris nous dépasse (voire nous atomise), mais il ne faut pas oublier l’essentiel … il faut durer afin de pouvoir profiter au maximum de ce qu’on aime (et de ceux qu’on aime !!!).

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *