,

La voie vers la sagesse …

Une de mes nouvelles expériences personnelles cette année consiste à être plus philosophe, tenter de rester plus calme et moins me soucier pour des choses qui n’en valent pas la peine, apprendre à mieux profiter de la vie, de mes proches et de toutes les bonnes choses qui m’entourent.

Depuis quelques temps j’écoute de plus en plus de livres audio, et parmi ceux ci ces derniers temps, des livres de Self Help afin de tenter de m’améliorer (non pas que je sois déjà au top, mais il bien au contraire hormis le sport, il existe plein de domaines dans lesquels je souhaite progresser).

Après un excellent Success through stillness de Russell Simmons (dont j’ignorais le parcours … assez incroyable pour un adepte de méditation), si vous avez un peu de temps profitez de son discours chez Google (ci-dessous):

Et une courte pause avec Fire and Fury (le livre scandale sur Trump) que je n’ai pas souhaité terminer car j’ai trouvé que ça ne m’apporterai rien de positif …, je me suis lancé dans How to be a Stoïc de Massimo Pigliucci (qui a dit que je n’aimais pas les italiens) qui reprend dans son livre de manière originale (des discussions entre lui et Epictète ).

C’est la semaine dernière, alors que j’étais dans les derniers chapitres, que ma nouvelle façon de voir les choses a été éprouvée pour la première fois (attention, je vais vous raconter ce que certains appellent une VDM, mais qui pour moi n’est juste qu’une mauvais expérience).


Jeudi dernier, j’avais un déplacement à Paris prévu. Comme à l’accoutumée, celui ci ne m’enchantait guère, mais parfois il faut savoir faire des efforts !!!

Comme j’en ai pris l’habitude durant ce dernières années (déjà 7 ans que je fais la navette !!!), réveil à 4h du matin afin de me préparer puis prendre mon scooter à 5h10 pour rejoindre l’aéroport. Pourquoi le scooter ? J’ai eu quelques mauvaises surprises avec les taxis et il pleut rarement chez nous, donc autant en profiter.

Ce matin, je me sens vraiment fatigué, et j’appréhende la journée car j’ai pas mal de boulot et le soir est prévue la soirée annuelle de la DSI (donc je ne vais vraiment pas me coucher tôt).

Je sangle ma valise sur le scooter, et c’est parti direction l’aéroport. Je suis dans les temps, je trouve une belle place pour me garer, je descends et là … plus de valise, juste les sangles qui pendent à l’arrière du scooter.

Je repart illico pour refaire le trajet en sens inverse et récupérer mon bagage, je scrute les environs avec un œil sur ma montre, rien … je répéterai cette recherche 5 fois au total, l’avion a décollé sans moi, mon corps est congelé après 1 h 30 de recherches, je rentre chez moi un peu triste mais en me disant que la seule chose à faire est de me réchauffer, évaluer les pertes et éventuellement reprendre un autre billet d’avion pour Paris.

Quelques semaines plus tôt, ma réaction aurait probablement été la suivante : paniquer, trépigner, chercher mon bagage en roulant à fond, rentrer chez moi, déclencher une opération « crise de fin du monde » en réveillant ma femme pour qu’elle m’aide à trouver une solution.

En effet, ce que j’ai appris ces derniers temps (ou du moins que je me suis remis entête, car je le savais déjà) c’est qu’il faut apprendre à lâcher prise et savoir juger une situation calmement (même si parfois il faut être rapide) afin de trouver la meilleure solution possible, s’il y en a une, sans s’énerver. Il faut évaluer ce qu’on peut faire et surtout ce sur quoi on a aucune influence !!!

Dans ma valise (neuve et n’ayant servi que 2 fois), j’avais mis des affaires de rechange, mes lunettes de vue, affaires de toilettes, outils de massage(Rumble Roller, Lacrosse Ball, élastiques, etc …), clé USB (128 Go quand même), disque dur externe (1 To … quand même !!!) et ma tablette perso (Asus T300 CHI) qui m’avait coûté une jolie somme …

Au total plus de 1000 € perdus sur une erreur d’inattention (je n’ai même pas senti mon bagage tomber …), la chose la plus importante, je m’en suis rendu compte quand j’en ai parlé à ma femme, étant qu’avec ce niveau de fatigue, j’aurai pu avoir un accident !!!

J’ai bien évidemment continué à chercher, objets trouvés, etc … mais rien. La vie continue et n’est absolument pas conditionnée au matériel qu’on acquiert tout au long de notre existence, le plus important c’est de prendre soin de soi même et des autres (ses proches, mais aussi ceux qui n’ont personne).

J’arrive de plus en plus à me poser, prendre quelques respirations et faire le point sur une situation avant de m’enflammer pour rien. Evidemment ce n’est encore que le début, il m’arrive de « péter un plomb« , mais la voie qui s’ouvre devant moi me permettra de me bonifier avec le temps et devenir de plus en plus sage … je l’espère !!!

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *